Logo Région de Bruxelles Capitale
MENU
Switch Language
Retour à champs d'actions

Criminalité organisée et trafic de biens frauduleux

Les atteintes aux biens peuvent être le fait de groupes organisés, itinérants ou non, visant la commission systématique de vols et d’effractions diverses, notamment les cambriolages à la chaîne. Il en va de même pour le trafic d’armes ou d’objets volés. Il s’agit donc d’infractions pour la définition desquelles le mode opératoire et le caractère organisé des auteurs sont prédominants.

L’amplitude internationale de la criminalité organisée oblige à tenir compte de la coopération policière et judiciaire au-delà des frontières belges pour mener une politique particulièrement dissuasive dans le domaine de la criminalité contre les biens, en mettant l’accent sur les cambriolages dans les habitations commis par des groupes d’auteurs et sur l’identification des armes utilisées pour commettre de tels faits.

Stratégie

Le plan Global de Sécurité et de Prévention entend promouvoir la sensibilisation et les mesures visant à réduire l’ensemble des risques liés aux vols et trafics de biens illégaux, particulièrement d’armes à feu, et qui présentent un caractère organisé et systématique. Une attention particulière est portée à :

  • L’amélioration de l’image du phénomène
  • Les bonnes pratiques en faveur des victimes ou le suivi des auteurs, tenant compte des spécificités de ceux-ci et les liens éventuels à établir avec d’autres thématiques (traite des êtres humains)
  • Une approche administrative portant une attention particulière au recel et à la détection des lieux d’entrepôts de biens volés ou d’armes illégales. 
  • Les recherches sur les organisations criminelles en ligne, comme notamment implémenté dans le Plan d’action Darknet (DJSOC et parquet fédéral).
  • L’amélioration de la prévention des cambriolages dans les habitations ou dans les entreprises en appelle à la collaboration entre les citoyens, les associations professionnelles et les entreprises privées de gardiennage et de sécurité.
  • L’enregistrement d’armes détenues illégalement, le suivi et l’évaluation des signalements de pertes ou de vols, l’évaluation des risques sur le terrain, l’augmentation des contrôles et une politique de poursuites plus sévère. 
     

Les partenaires

Parking.brussels
Parquet
Police intégrée
SPRB
STIB
36