Logo Région de Bruxelles Capitale
MENU
Switch Language
cover

L’Observatoire entend y présenter des données sur une question de sécurité en abordant celle-ci sous plusieurs angles. L’une des finalités est d’en identifier des chiffres-clés, qui pourront, par la suite, faire émerger des indicateurs permettant un monitoring régulier. Les cahiers proposent également des recommandations permettant d’adapter les programmes et dispositifs en cours ou d’en développer de nouveaux.

Consommation abusive de drogues et d’alcool et impact sur la sécurité

La consommation abusive de drogues et d’alcool constitue l’une des problématiques de santé publique au cœur de la sécurité urbaine, celle-ci pouvant être liée à des troubles à l’ordre public, à des problèmes de sécurité routière, ou faire naître un sentiment d’insécurité auprès des citoyens. Le Plan Global de Prévention et de Sécurité 2017-2020 consacre un volet spécifique à la prévention et la prise en charge des usagers de drogues et des personnes à risque.

Afin de contribuer à la construction de l’image de ces assuétudes, ce premier Cahier de l’OBPS présente une évaluation de la consommation de drogue et d’alcool en regard des chiffres enregistrés en matière d’épidémiologie et d’infractions en Région de Bruxelles-Capitale. Les données analysées proviennent ici de la policière fédérale ; de l’Institut scientifique de santé publique et de l’Observatoire socio-épidémiologique alcool-drogue pour Bruxelles et la Wallonie.

Approche intégrale de la sécurité

Bruxelles Prévention et Sécurité, dans sa mission de coordination des politiques de prévention et de sécurité, doit veiller à une politique transversale multidisciplinaire pour les acteurs de la chaîne de la prévention et de la sécurité. Comment ? En recourant systématiquement au processus suivant : analyse et établissement de l’image des phénomènes (1), évaluation de la politique publique (2) et coordination et mise en œuvre des plans (3). Le premier cahier, relatif aux assuétudes, est une parfaite illustration de cette approche intégrale de la sécurité que poursuit BPS : grâce à des analyses et à l’établissement de l’image, formuler des recommandations à l’intention des autorités. La complémentarité des différentes sources de données et les conclusions qui s’en dégagent, soulignent de fait également le besoin d’une approche intégrale du phénomène, des soins préventifs à l’accompagnement des auteurs et leur environnement.

Retour aux actualités

Le premier cahier de l’Observatoire se focalise sur la consommation abusive de drogues et d’alcool

L’Observatoire entend y présenter des données sur une question de sécurité en abordant celle-ci sous plusieurs angles. L’une des finalités est d’en identifier des chiffres-clés, qui pourront, par la suite, faire émerger des indicateurs permettant un monitoring régulier. Les cahiers proposent également des recommandations permettant d’adapter les programmes et dispositifs en cours ou d’en développer de nouveaux.

Consommation abusive de drogues et d’alcool et impact sur la sécurité

La consommation abusive de drogues et d’alcool constitue l’une des problématiques de santé publique au cœur de la sécurité urbaine, celle-ci pouvant être liée à des troubles à l’ordre public, à des problèmes de sécurité routière, ou faire naître un sentiment d’insécurité auprès des citoyens. Le Plan Global de Prévention et de Sécurité 2017-2020 consacre un volet spécifique à la prévention et la prise en charge des usagers de drogues et des personnes à risque.

Afin de contribuer à la construction de l’image de ces assuétudes, ce premier Cahier de l’OBPS présente une évaluation de la consommation de drogue et d’alcool en regard des chiffres enregistrés en matière d’épidémiologie et d’infractions en Région de Bruxelles-Capitale. Les données analysées proviennent ici de la policière fédérale ; de l’Institut scientifique de santé publique et de l’Observatoire socio-épidémiologique alcool-drogue pour Bruxelles et la Wallonie.

Approche intégrale de la sécurité

Bruxelles Prévention et Sécurité, dans sa mission de coordination des politiques de prévention et de sécurité, doit veiller à une politique transversale multidisciplinaire pour les acteurs de la chaîne de la prévention et de la sécurité. Comment ? En recourant systématiquement au processus suivant : analyse et établissement de l’image des phénomènes (1), évaluation de la politique publique (2) et coordination et mise en œuvre des plans (3). Le premier cahier, relatif aux assuétudes, est une parfaite illustration de cette approche intégrale de la sécurité que poursuit BPS : grâce à des analyses et à l’établissement de l’image, formuler des recommandations à l’intention des autorités. La complémentarité des différentes sources de données et les conclusions qui s’en dégagent, soulignent de fait également le besoin d’une approche intégrale du phénomène, des soins préventifs à l’accompagnement des auteurs et leur environnement.