Brussels Capital Region
Retour à la presse

CORONAVIRUS (Covid-19) : La Région acquiert un drone supplémentaire pour rappeler les consignes de prévention aux Bruxellois

Afin de veiller au respect des mesures d’urgence prescrites par l’arrêté ministériel pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19, la Région bruxelloise a décidé l’acquisition d’un drone en réponse aux demandes exprimées par le terrain. Ce drone complète et améliore le dispositif déjà en place portant ainsi sa flotte à 4 appareils opérationnels fournissant un appui dans les missions d’intervention des services de police locale et fédérale. Équipé d’un haut-parleur, il assurera la diffusion de messages de prévention rappelant les consignes de base à respecter, à bonne distance des personnes, dans des zones parfois inaccessibles.

Les autorités comptent sur le respect des décisions prises et sur l’engagement personnel de chacune et chacun pour permettre à ces mesures d’avoir un impact réel sur la situation. La météo clémente de ces derniers jours et quelques incidents rapportés par les différentes zones de police bruxelloises poussent à rappeler ces mesures et la nécessité de les respecter.

Depuis le 25 mars dernier, deux équipes drones du Dirco de Bruxelles, dont une seule équipée d’un drone avec haut-parleur, tournent en permanence sur l’ensemble du territoire régional dans le but de veiller au respect des mesures prescrites. Afin d’intensifier les contrôles en fonction des zones, des moments de la journée et de la semaine, la Région a décidé l'acquisition urgente d’un deuxième appareil de ce type afin de pouvoir transmettre un message positif à la population par rapport au respect des mesures d’urgence et l’appel à la population à rester chez elle.

"Plus que jamais, il est primordial de respecter strictement les mesures afin de lutter efficacement et rapidement contre la propagation du Covid-19 ", insiste Rudi Vervoort. "Globalement, les mesures sont bien respectées mais on ne voudrait pas qu'une majorité de Bruxellois soit pénalisée à cause d'une minorité qui ne tient pas compte de la distanciation sociale préconisée. L’acquisition de ce drone permettra de renforcer la prévention car l’objectif est avant tout de responsabiliser et non de punir. J'ai confiance et je sais que les Bruxellois pourront se montrer responsables et solidaires".

Depuis octobre 2018, la Région bruxelloise propose aux différents services de police de la capitale un appui en intervention à l'aide de drones, certains destinés à un usage externe, d'autres immersifs pouvant se mouvoir dans des endroits confinés, pour des missions en intérieur. Cette flotte de drones rend de multiples services en Région de Bruxelles-Capitale : recherche de personnes disparues, surveillance de manifestation, inspection de site après incendie, contrôles routiers, catastrophe naturelle, sommet européen, couverture de grands procès, grands événements tels le feu d'artifice de la saint Sylvestre ou les 20 km de Bruxelles. Ces drones servent également à assurer la sécurité des forces de police et des pompiers, en intervenant par exemple en amont d'une arrestation délicate ou en se rendant sur un site rendu inaccessible à cause de dégagements de produits toxiques ou chimiques.

Les drones de la Région bruxelloise sont gérés par une équipe de la police fédérale spécialement formée pour l'occasion. Les six zones de police bruxelloises peuvent déjà faire appel à cette équipe. Les pompiers bruxellois peuvent aussi en faire usage.

La Région bruxelloise adopte ainsi une approche innovante en matière de coordination de la sécurité sur la territoire de la capitale et consacre 200.000 euros sur base annuelle à l’exploitation de ce service en plein développement technologique.