Brussels Capital Region
Retour aux actualités

Inauguration de Brusafe, la nouvelle école des métiers de la sécurité, de la prévention et du secours

05 mai 2021

Le Ministre-Président Rudi Vervoort a inauguré Brusafe, la nouvelle École Régionale des Métiers de la Sécurité, de la Prévention et du Secours bruxelloise ce mercredi 5 mai. La formation constitue un axe fondamental de l’investissement de la Région bruxelloise dans le domaine de la sécurité. En accueillant désormais, dans le cadre de leur formation, les futurs pompiers, policiers, secouristes-ambulanciers, gardiens de la paix, agents constatateurs SAC, Brusafe entend ancrer dans les pratiques une culture bruxelloise, professionnelle, multidisciplinaire et intégrée partagée par tous les métiers de la chaîne de prévention et de sécurité.

Davantage de Bruxellois dans les métiers de la sécurité, de la prévention et du secours


Brusafe héberge également le Centre d’Orientation au Recrutement (COR). Celui-ci propose un panel de services gratuits tels que des entretiens d’orientation, des bilans de compétences, des simulations d’épreuves de sélection et une préparation sur mesure pour celles-ci, mais encore un accompagnement dans l’élaboration et la mise en place d’un projet professionnel. En plus de ses permanences à la Cité des Métiers, le COR bénéficie maintenant également de son propre espace pour recevoir les candidats potentiels : un espace auditoire pour les séances d’information, une salle informatique pour les simulations de test et des espaces de réunion pour les entretiens personnels.

« Par la création du Centre d’Orientation au Recrutement, le souhait du Gouvernement bruxellois est de faire de Brusafe le guichet d’entrée unique non seulement pour la formation, mais aussi pour le recrutement de Bruxellois dans les différents métiers de la sécurité, de la prévention et du secours », déclare le Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale, Rudi Vervoort.


Bruxelles Prévention & Sécurité a inauguré l’année dernière, également en présence du Ministre-Président, le nouveau Centre de crise régional. L’inauguration de Brusafe aujourd’hui vient compléter l’arsenal d’actions concrètes mis en place dans le cadre de la vision et de la stratégie régionales concernant la sécurité à Bruxelles.


Yves Bastaerts, Directeur général-adjoint de BPS : « L’inauguration de ce nouveau campus bruxellois de la prévention et de la sécurité constitue pour Bruxelles Prévention et Sécurité (BPS) la concrétisation d’un jalon important du Plan Global de Sécurité et de Prévention. La formation est un enjeu essentiel et un axe transversal de cette stratégie pour la sécurité en Région de Bruxelles-Capitale. Les nombreux métiers liés à la sécurité, à la prévention et au secours jouent un rôle déterminant dans le bien vivre ensemble et la protection des citoyens bruxellois. Brusafe, en agissant comme guichet d’entrée unique pour le recrutement et la formation des jeunes Bruxellois∙e∙s dans ces filières, porte cette vision intégrée et multidisciplinaire de la sécurité publique. L’école invite non seulement à se former mais aussi à s’engager au service de la collectivité et encourage, dès le début du parcours de formation, la mobilité et la collaboration entre partenaires de la chaine de prévention et de sécurité. »

Un site de 2.5 hectares accueille dorénavant les étudiants des quatre écoles bruxelloises
Située à Haren sur un site de 2.5 hectares (derrière le Decathlon et près de la gare de Bordet), l’école accueille des formations de base et continuées des métiers du secteur de la prévention, de la sécurité et du secours. 
Dans le cadre du Plan Global de Sécurité et de Prévention de la Région bruxelloise, Brusafe a été créé entre autres afin de regrouper au sein d’une même infrastructure l’École Régionale et Intercommunale de Police, le Centre de Formation des Pompiers de Bruxelles, l’Institut de Formation en Aide Médicale Urgente et le volet prévention et sécurité de l’École Régionale d’Administration Publique.
Dans ce nouveau bâtiment, les aspirants policiers, pompiers, secouristes-ambulanciers, gardiens de la paix et bien d’autres encore (médiateurs, agents constatateurs, gardiens de parc, ...) pourront profiter de nouvelles infrastructures :


•    35 salles de cours
•    2 salles spécifiques pour la pédagogie active
•    Un simulateur de conduite d’un véhicule de police
•    Une chambre immersive pour l’Aide Médicale Urgente
•    Une dalle d’exercices extérieurs
•    Un bâtiment pour les exercices pratiques 

Cet aménagement, rendu possible par la rénovation de bâtiments existants, est la réalisation concrète de la première phase d’un projet plus ambitieux qui vise à moyen terme à doter Brusafe de nouvelles infrastructures répondant aux besoins spécifiques des différentes écoles (stands de tir, zones d’entrainement spécifiques pour les pompiers, …). « Brusafe a pour objectif d’améliorer la formation et les interactions entre les différents métiers sur le terrain. Un tel objectif implique le développement de nouvelles formations et d’exercices multidisciplinaires ainsi que l’utilisation de nouveaux outils », explique Alain Goergen, administrateur délégué de Brusafe.

Une pédagogie innovante utilisant les dernières technologies 
L’Innovation du point de vue de la pédagogie est un des maitres-mots de ce projet. Brusafe a en effet pour ambition d’améliorer la qualité de la formation notamment via l’utilisation d’outils de simulation et en faisant appel à de nouvelles formes de pédagogie.
« Brusafe, comme Carrefour des métiers de la prévention, de la sécurité et du secours, c’est aussi une fabuleuse opportunité à l’innovation et à la technologie en ingénierie de formation », explique Valérie Dierkens, directrice de l’ERAP.


L’école est dotée d’un simulateur de conduite tout à fait innovant qui a été créé sur mesure pour les besoins de l’école. Il s’agit d’un des premiers simulateurs de conduite aussi perfectionné disponible en Europe. Il est utilisé dans le cadre de la formation de conduite donnée à tout aspirant agent et inspecteur de police lors de sa formation de base au sein de Brusafe.


Jacques Gorteman, directeur de l’ERIP précise, « le simulateur de conduite fait partie d’un programme d’apprentissage de conduite défensive et prioritaire. Il s’agit d’un outil didactique « nouvelle technologie » où l’aspirant policier est installé dans une réalité de conduite virtuelle. Le véhicule est équipé comme un véhicule de police (sirène, gyrophare, radio) et a toutes les commandes d’un véhicule traditionnel. Le programme prévoit, outre deux cours théoriques, 2 passages dans le simulateur suivis de deux journées sur la route. Le but est de permettre aux aspirants d’être préparés à la conduite prioritaire lorsqu’ils arriveront en zone de police. »


Les apprenants policiers peuvent également compter sur deux « appartements du crime » pour participer à des exercices en situation.
Une chambre immersive a été installée dans le cadre des formations en aide médicale urgente. Ce simulateur est situé dans une salle carrée permettant la projection d’images au sol, sur les murs, et l’utilisation d’odeurs et de sons dans le but de mettre l’apprenant en situation et d’analyser ses réactions lors d’interventions simulées qui se rapproche du terrain. Une salle représentant l’intérieur d’une ambulance sera bientôt également présente sur le site afin de se rapprocher encore davantage du contexte réel de travail des Secouristes-Ambulanciers.


« La chambre immersive fait partie des nouvelles technologies utilisées et implémentées par l’IFAMU. Cette chambre permet de reprendre et de revenir sur certaines scènes de formation qui demandent une logistique importante comme par exemple la formation TECC, formation multidisciplinaire qui initie les intervenants pré-hospitaliers à agir en situation d’urgence. Elle permet également de préparer les candidats à certaines compétences en les plongeant dans un milieu immersif. Les candidats sont confrontés à des scénarios s’approchant de la réalité du terrain par l’intégration de certains effets spéciaux (odeurs, effets sonores, lumières), des patients simulés, des simulateurs de compétences ainsi que des mannequins de haute technologie. », précise Ronny Swinnen, directeur de l’IFAMU.

Ces salles de simulation sont complétées par des locaux de cours et autres espaces d’entrainement.
L’école compte par exemple un auditoire de 150 places et deux locaux de pédagogie active qui comprennent des écrans et du mobilier mobile permettant au formateur de modifier l’espace de cours et passer rapidement par exemple à des réflexions en petits groupes.
Pour le directeur du CFPB, Pieter Oosthoek, « en s’intégrant à Brusafe, le Centre de Formation a pour ambition de continuer son évolution vers un centre de formation performant ainsi que de dispenser des formations de qualité, en nombre suffisant et ce, dans des installations de formation répondants aux besoins opérationnels fixés par le SIAMU RBC, notre client privilégié. »