Brussels Capital Region
Retour aux objectifs transversaux

L’approche de sécurité intégrée

L’approche de sécurité intégrée consiste à utiliser la réponse la plus appropriée et efficace aux problèmes auxquels sont confrontées les autorités. Elle prévoit la mobilisation et la collaboration entre autorités judiciaires, autorités administratives, services sociaux, économiques et fiscaux  plutôt que de se limiter aux acteurs traditionnels de la sécurité que sont la police et la justice. L’objectif est  de créer des synergies entre les différents partenaires de la chaîne de sécurité et d’aborder les phénomènes traités dans leur transversalité, dans le respect des prérogatives et des finalités de chacun et tout au long du cycle de mission (prévention-réaction-suivi). 

Cet objectif transversal se concrétise au gré de plusieurs actions à ampleur variable dont voici quelques exemples :

  • BPS développe le concept Security by design pour la Région de Bruxelles Capitale. En substance il s’agit d’intégrer des mesures de prévention et de sécurité en amont de travaux d’aménagement  de l’espace public sur base d’une approche multidisciplinaire et prévoyant un équilibre avec d’autres paramètres majeurs tels que l’accessibilité et la convivialité. Cet exercice, et les actions qui en découlent, rassemblent régulièrement divers experts de Bruxelles ou d’ailleurs en matière de sécurité, d’urbanisme  et de la mobilité. 
  • Le prix David Yansenne récompense chaque année des projets qui s’inscrivent dans une politique régionale transversale et intégrée impliquant tous les acteurs de la Région : les citoyens, les associations, les services communaux destinés à la prévention et à la jeunesse, les services de police et les services régionaux.
  • BPS gère les subventions aux associations actives dans la chaîne de prévention et de sécurité régionale (voir page subside).  Au travers de ses appels à projet, BPS entend promouvoir le partenariat du tissu associatif avec l’ensemble des acteurs concernés (autorités locales, administrations, services et fonctionnaires de prévention, gardiens de la paix, acteurs de la société civile, police et justice) et mobiliser l’ensemble de la chaîne de sécurité pour travailler de concert, de la prévention à la réaction, afin de garantir l’exercice des libertés individuelles et la cohésion du corps social. 
  • BPS a publié un guide pratique à l’attention des communes bruxelloises des mesures administratives (locales et régionales) de lutte et de prévention de la radicalisation.