Brussels Capital Region
Retour aux actualités

Ouverture de la 1ère Antenne de proximité bruxelloise

Une grande première dans la région Bruxelloise : La commune d Anderlecht a ouvert ce 1 er mars « l’Antenne Centre », sa première Antenne de proximité dans le quartier de la Vaillance, grâce à une impulsion de la Région de Bruxelles-Capitale. 

Vision régionale
BPS coordonne et soutient la mise en œuvre d’une politique de prévention et de proximité en Région de Bruxelles-Capitale. Les communes sont des partenaires clés pour appréhender les réalités locales. Celles-ci ont répondu a deux appels à projets que nous avons lancé en 2019 et 2020, les invitant à développer le concept LISA pour « Local Integrated Security Antenna » sur leur territoire. En résumé, il s’agit d’ouvrir dans un quartier défini, un lieu de rencontre et de guichet unique pour les citoyens en matière de sécurité et prévention. Les premières réalisations nous permettront d’ajuster et/ou d’étendre le concept et d’inscrire le projet dans une dimension globale et dans la durée. Les services de proximité qui pourront y être proposés contribueront au rapprochement entre les services et les citoyens ainsi qu’à l’amélioration de la sécurité et du sentiment de sécurité. 

Projets et lieux d’implémentation
En 2019, 7 projets d’antennes, portés par 6 communes bruxelloises, ont été retenus. En 2020, 3 nouveaux projets ont été retenus. 

La Région soutient donc actuellement la planification, l’implémentation ou le renforcement de 10 LISA portées par neuf communes au sein de quartiers spécifiques :Anderlecht (Peterbos et centre historique), Berchem-Sainte-Agathe (Cité Moderne), Forest, Ganshoren, Ixelles, Koekelberg, Saint-Gilles, Woluwe-Saint-Lambert et Woluwe-Saint-Pierre.

Focus sur « l’Antenne Centre »

L'objectif de « l’Antenne Centre » est d’établir une communication de proximité avec les citoyens et de leur proposer, entre autres mais pas seulement, des facilités administratives. L’Antenne permettra également de créer une communication transversale entre les différents agents communaux afin de parvenir à un meilleur maintien des espaces publics et de renforcer l'efficacité des services publics rendus.

Ces nouveaux locaux regrouperont différents acteurs du quartiers, tel qu’un Manager de quartier, des agents de police, gardiens de la paix et des agents administratifs. Ce partage des locaux permettra de faciliter les échanges d’informations sur le quartier, tant de manière formelle qu’informelle. Des réunions techniques seront organisées pour répondre aux problèmes de quartier identifiés soit par le signalement des habitants, soit par les propres constats des équipes qui y travaillent. L’objectif est d’apporter des solutions simples et rapides aux problèmes quotidiens du quartier (dépôts clandestins, problèmes de voisinage, nuisances sonores, trafics de rue, stationnement sauvage, mobilier urbain endommagé, éclairage défectueux, tags sur façades…) et d’augmenter la réactivité des réponses fournies aux citoyens. Différentes approches seront déployées : de la prévention et de la sensibilisation, mais aussi des actions de contrôle et de répression si nécessaire. Les citoyens pourront y effectuer des démarches administratives grâce à l’Irisbox et un agent d’accueil. Le but est également d’être plus proche des citoyens et de développer un meilleur contact entre eux et la commune. Ce sera aussi un endroit neutre où ils pourront se rendre en confiance afin d’évoquer des problèmes rencontrés dans le quartier ou poser des questions générales. "Je me réjouis de l'ouverture de cette première antenne, celle ci permettra de créer un meilleur contact entre la commune et les habitants du quartier, mais également entre les différents corps de métiers communaux. Après une semaine d'ouverture, nous constatons déjà qu'une communication transversale s'est mise en place, grâce à la Manager de Quartier, entre les gardiens de la paix, les agents de police et les agents de propreté et des travaux publics. Cette communication permet d' accélérer les procédures et donc d'être plus efficace sur le terrain. Nous avons également déjà pu aider des citoyens concernant des nuisances ou des cas plus personnels. Première semaine très positive, et ce n'est qu'un début", explique Fabrice Cumps, Bourgmestre d'Anderlecht.

À terme, des antennes verront le jour dans tous les autres quartiers d’Anderlecht (Peterbos, Cureghem, Industrie, La Roue, Parc, Neerpede et Scheut.)