Logo Région de Bruxelles Capitale
MENU
Switch Language

Planification d’urgence

En tout temps, les personnes, leurs biens et leur espace de vie doivent être protégés. La sécurité civile comprend l’ensemble des mesures et des moyens nécessaires à cette fin. Parmi ceux-ci la planification d’urgence exerce un rôle fondamental.

Il s’agit d’anticiper et de se préparer à une éventuelle crise en déterminant les actions et les mécanismes de coordination à mettre en place lors de la survenance d’une situation d’urgence, afin de pouvoir mobiliser dans les meilleurs délais les moyens humains et matériels et ainsi organiser les secours nécessaires à la protection de la population et des biens.

Pour notre Région, c’est la Haut fonctionnaire de l’Agglomération bruxelloise, Viviane Scholliers, qui assume cette responsabilité.

Pour mener à bien cette mission, elle pilote la mise en œuvre de différentes initiatives complémentaires, notamment :

  • L’analyse des risques présents sur le territoire bruxellois.
  • La rédaction de plans d’urgence, comprenant des fiches d’action, des informations et des mesures générales ou spécifiques à un risque particulier.
  • L’encadrement de grands évènements dont l’ampleur dépasse le cadre communal, par la mise en place de dispositifs multidisciplinaires préventifs, comme par exemple à l’occasion des 20 km de Bruxelles ou de la Fête nationale.
  • L’organisation d’exercices lors desquels les acteurs testent les mesures et procédures prévues et peaufinent leurs automatismes.

Pour mener à bien cette mission, elle pilote la mise en œuvre de différentes initiatives complémentaires, notamment :

  • L’analyse des risques présents sur le territoire bruxellois.
  • La rédaction de plans d’urgence, comprenant des fiches d’action, des informations et des mesures générales ou spécifiques à un risque particulier.
  • L’encadrement de grands évènements dont l’ampleur dépasse le cadre communal, par la mise en place de dispositifs multidisciplinaires préventifs, comme par exemple à l’occasion des 20 km de Bruxelles ou de la Fête nationale.
  • L’organisation d’exercices lors desquels les acteurs testent les mesures et procédures prévues et peaufinent leurs automatismes.

Elle s’assure, ce faisant, de l’action concertée et coordonnée des services effectuant les ensembles fonctionnels de missions appelés disciplines, secondée par les responsables de celles-ci et d’un coordinateur planification d’urgence qui composent, ensemble, sa cellule de sécurité.

Au-delà de ces principaux acteurs, chaque institution, chaque organisme, chaque expert ou association est susceptible d’être un acteur de la crise et, à ce titre, associé au processus de planification d’urgence.

Situation d’urgence :

Tout événement qui entraîne ou est susceptible d'entraîner des conséquences dommageables pour la vie sociale (comme un trouble grave de la sécurité publique, une menace grave contre la vie ou la santé de personnes et/ou contre des intérêts matériels importants) et qui nécessite la coordination des disciplines afin de faire disparaître la menace ou de limiter les conséquences néfastes (A.R. 16/02/2006).

Les plans d’urgence

Le service planification d’urgence de la Haut Fonctionnaire rédige et met à jour divers plans particuliers d’urgence et d’intervention.

Plan multidisciplinaire

le Plan multidisciplinaire d’Urgence et d’Intervention (PUI), qui règle l’intervention multidisciplinaire. Il se compose:

  • d’un Plan Général d’Urgence et d’Intervention (PGUI), qui contient les directives générales et les informations nécessaires pour assurer la gestion de la situation d’urgence;
  • de Plans Particuliers d’Urgence et d’Intervention (PPUI), qui complètent le PGUI par des directives spécifiques supplémentaires concernant des risques particuliers;
     

Plan Monodisciplinaire

le Plan Monodisciplinaire d’Intervention, qui règle les modalités d’intervention de chaque discipline, conformément au PUI;

Plan Interne d’Urgence

le Plan Interne d’Urgence (PIU), document interne à une entreprise ou à une institution qui prévoit les mesures matérielles et organisationnelles adaptées à la limitation des conséquences néfastes d’une situation d’urgence.

5 disciplines